cc-le-dernier-des-hommes-02

LE DERNIER DES HOMMES

Jeudi 10 novembre – 20h30

Ciné-concert

Dans le cadre du festival Jazzdor

Film de Friedrich Wilhelm Murnau – 1924 – 1h40 – Allemagne – N&B muet
Création musicale : Trio TOC – collectif Muzzix / Jérémie Ternoy (Fender Rhodes), Ivann Cruz (guitare) et Peter Orins (batterie)
 

Grâce à son bel uniforme, le vieux portier de l’hôtel Atlantic a le sentiment d’être quelqu’un d’important et jouit du respect de son entourage. Jusqu’au jour où le directeur de l’hôtel décide qu’il a fait son temps et le relègue au sous-sol. Abattu et humilié, le pauvre homme revient le soir même pour dérober l’uniforme et s’en revêtir afin de ne pas perdre la face devant les siens…
Pour ce film à la fois intimiste et social, réaliste et expressionniste, Murnau invente la technique de la « caméra déchaînée », sorte de caméra embarquée qui permet pour la première fois de se faufiler partout. Par le jeu de plongées et de contre-plongées, il nous montre la grandeur et la décadence du portier et invente pour Le Dernier des hommes un nouveau langage visuel.

Musique dans la salle :
Difficile de classer la musique du trio TOC, tant il brouille les pistes et essaye de nous emmener là où on ne l’attendrait pas. Les musiciens cherchent constamment à travailler une matière sonore dans laquelle disparaît l’identité des instruments, la laissant resurgir dans la texture, un peu à la manière de gros plans ou de recadrages.

Plein tarif : 11€ / Tarif réduit : 9€ / Abonnés : 7€
Carte Atout’Voir – Carte Culture – Tarif jeune (-15 ans) : 6€

a

Donnerstag, 10. November – 20h30

Kinokonzert

Im Rahmen von Jazzdor

« Der letzte Mann » – 1924 – Friedrich Wilhelm Murnau
Musik: Trio TOC – Kollektif Muzzix
a

Mit seinem Stummfilm über einen alternden Hotelportier lieferte Murnau eine Parabel über die Wechselhaftigkeit des Lebens. Die dramatische Geschichte erhält am Ende eine positive Wirkung, als ein sterbender Gast dem Portier sein gesamtes Vermögen vermacht. Zwei Gitarristen und ein Schlagzeuger liefern einen eindrucksvollen Soundtrack.