cc_les-raisins-de-la-deraison_05

LES RAISINS DE LA DÉRAISON

Mercredi 22 novembre – 20h30

Ciné-concert

Dans le cadre du festival Jazzdor

Docu-fiction – 1924 – 52′ – France – N&B muet
Création musicale : collectif ARFI – Éric Brochard (contrebasse, voix) et Clément Gibert (saxophone, clarinettes)
 

Le film :
Après une présentation en images, entrecoupées de cartons explicatifs, des vignes et vignobles, le film raconte l’affrontement entre la «ligue du régime sec» et les «Amis du vin». Jacques Arnould, président du club des amis du vin, accueille sur l’aéroport du Bourget, Saül Crockett, président de la ligue du régime sec. Ce dernier est accompagné de son secrétaire Léo Clarge. Après un dîner, au vin pour les uns, à l’eau pour les autres, il est décidé un voyage de documentation à travers le vignoble français…
« Les Raisins de la Déraison » nous replongent dans une époque où la productivité, poussée à l’extrême, devient le moteur premier du vignoble français, avec parfois des expérimentations dont les vignes payent encore le prix aujourd’hui. En compagnie du caviste « Au Fil du Vin Libre », nous verrons qu’il est possible de produire raisonnablement et sans produits chimiques des vins originaux et de grande qualité.

Musique dans la salle :
Les musiciens de l’ARFI (Association à la recherche d’un Folklore imaginaire) s’engouffrent avec joie dans la douce ironie qui traverse le film. Une musique chambrée car après tout, « tous les méchants sont buveurs d’eau, c’est bien prouvé par le déluge » !

Autour du spectacle :
Dégustation de vins naturels à l’issue du ciné-concert.

Plein tarif : 11€ / Tarif réduit : 9€ / Abonnés : 7€
Carte Atout’Voir – Carte Culture – Tarif jeune (-15 ans) : 6€

a

Mittwoch, 22. November – 20h30

Kinokonzert

Im Rahmen von Jazzdor

« Les Raisins de la déraison » – 1926
Musik : ARFI Kollektif – Éric Brochard (contrebasse, voix) et Clément Gibert (saxophone, clarinettes)
a

Zu einem Filmdokument aus dem Jahre 1926 über den französischen Wein interpretieren im Rahmen des Festivals Jazzdor Musiker eine imaginäre Filmmusik. Dazu erklärt ein Weinhändler, dass es grundsätzlich möglich ist,   ohne Zusatz von Chemie einen bekömmlichen Wein von höchster Qualität herzustellen.
Nach dem Konzert werden Naturweine verkostet.

a